AÏDA 2 : un succès en coût complet

18 mars 2013 par OperAchat (owner)

Le 22 février dernier a eu lieu la restitution des travaux de la seconde vague du projet AÏDA. Devant une assemblée de 250 personnes, représentant 62 établissements publics et les différents ministères.

Pour rappel, les sujets traités par les groupes de travail étaient :

-         Energie

-         Formation

-         Prestations intellectuelles

-         Base de prix

-         Insertion sociale

-         PME

Les rapports sont disponibles ici.

L’impact de la journée a été renforcé par l'intervention de deux ministres : Jérôme Cahuzac, ministre délégué en charge du budget, et Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif.

Les participants ont également pu apprécier, entre autres, l’intervention de Christophe Gégout, directeur financier du commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives, qui a par l’exemple de sa propre implication, démontré l’intérêt de la mobilisation des directions générales pour la professionnalisation des achats (lien vers vidéo). Antoine Coulondre, directeur des achats de l'établissement français du sang, a, quant à lui, montré avec humour,  comment il a su suscité cette mobilisation auprès de son nouveau directeur. Il a également mis en évidence  la nécessité de mesurer sa performance pour faire reconnaitre l’action des acheteurs.

Au travers de l’analyse de nombreuses bonnes pratiques, le montant total des économies potentielles identifiées par les différents groupes de travail s’élève à quelques 133 millions d'euros,et ce sur un périmètre global de près de 700 millions d'euros, affichant ainsi un pourcentage de gains de 20%. Ils concernent les domaines des achats de formation, d’énergie et de prestations intellectuelles.

La pertinence de ces gains achats aura d’autant plus été soulignée qu’elle a été associée à la  prise en compte de  thématiques innovantes lors de cette seconde vague. La présentation de la base de prix inter-opérateurs a convaincu l’ensemble des participants du bien-fondé de sa mise en œuvre. Les présentations dédiées à l’insertion sociale et à l’accès des PME aux marchés publics ont, quant à elles, démontré qu’il était impératif de se mobiliser pour concilier performance économique et développement durable. Rémi Lantreibecq, chargé de l’animation interministérielle de la politique des achats publics responsables, a développé l’idée qu’il fallait se lancer dès à présent  dans cette démarche au sein de laquelle il était facile et très valorisant de monter en compétence pour participer in fine à l’évolution positive de la société.

Commentaire de Marta

5 juillet 2013 à 10:37 PM

".... Pour La professionnalisation des Achats (lien vers vidéo)" - où est la vidéo?