Bonne pratique - 61% de gains sur l’achat de matériel hydrographique

10 octobre 2011 par Hervé Tanguy

Le SHOM assujetti au code des marchés a lancé en février 2011 un appel d'offres pour l'acquisition de matériel hydrographique à travers un marché à bons de commande. 

Lors de l'analyse des offres en avril 2011, il s'est avéré que deux offres étaient irrégulières (bordereau des prix incomplet pour l'une, et facturation de frais de douanes en intra communautaire pour l'autre) et deux inacceptables (hors budget).      

 
  Le Service Hydrographique et Océanographique de la Marine est composé de 525 agents pour un budget de 50M€
  Le Service Hydrographique et Océanographique de la Marine est composé de 525 agents pour un budget de 50M€

   

L'analyse des offres a révélé plusieurs points qui seraient à négocier si la procédure le permettait. Conformément au code des marchés, la procédure est relancée en mai 2011 sous la forme d'une procédure négociée sans publicité avec mise en concurrence des candidats de l'appel d'offres. A l'analyse des nouvelles offres, deux offres restent hors budget, une offre présente un bordereau incomplet et la quatrième conforme présente une tarification trop élevée par rapport au prix catalogue de l'industriel.            

Une négociation s'engage à travers le portail achat avec les quatre candidats
afin de comprendre et réduire les différents coûts servant à l'élaboration du prix proposé.
A l'issue de ce premier tour, une offre rentrerait dans le budget mais avec un produit supérieur de 55.8 % au prix catalogue de l'industriel.    
 A l'issue d'une phase de réflexion en interne et externe (partage d'expériences lors de la journée des bonnes pratiques organisée par le SAE le 28/06), le CCTP est très légèrement modifié afin de revoir au strict minimum les exigences liées à la logistique de soutien. 

L'ensemble des candidats sont reconsultés durant l'été sur la base de ce CCTP révisé. Cette révision a permis à un candidat de réorienter complètement son offre en proposant un nouveau produit répondant aux caractéristiques minimales et au
prix catalogue de l'industriel. Au final, cette offre est acceptée avec un gain de 61 % par rapport à l'offre initiale de ce candidat et un gain de 35 % par rapport à l'offre d'un autre
candidat présentant ce produit dès la consultation initiale. 

Conseils :      

  • Demander le maximum d'éléments permettant d'analyser la constitution du prix (marge, frais de transport, devis importateur)
  • Anticiper le besoin afin de conserver le temps d'obtenir le vrai prix
  • Ne pas hésiter à utiliser toutes les possibilités offertes par le code
  • Limiter les exigences au juste nécessaire
  • Communiquer entre prescripteur et Service des achats
  • Ne pas hésiter à réorienter son dossier dans les limites de l'acceptable

Commentaire de Kadri Mohamed Mahjoub

24 juillet 2015 à 01:25 PM

bonjours, je veux ouvrir un petit atelier d'hydrographie, si vous voulez m'envoyer une liste du matériels et les prix.
merci.