Marché carburants : délai supplémentaire jusqu'au 10 octobre 2015

1 octobre 2015 par OperAchat

Un délai supplémentaire jusqu’au 10 octobre est accordé pour les établissements publics qui souhaiterait encore adhérer à ce nouveau marché de carburants

Le point soulevé démontre une incompréhension sur le sujet. Il faut distinguer le nombre de cartes que le marché permet de déployer d’une part, et d’autre part le nombre de cartes que le gestionnaire de flotte va choisir de déployer. L’accord cadre est délibérément construit dans une logique de multi-attributions pour permettre d’accéder à une offre large, correspondant à la diversité des besoins de l’ensemble de l’Etat, de la haute autorité parisienne avec chauffeur (tous les réseaux d’essence et de parkings, péage, lavage) à la gendarmerie de Bretagne (sans péage) qui a un super U à proximité et lave ses véhicules en interne. De plus, il a été conçu dans une logique économique : permettre aux bénéficiaires d’accéder aux réseaux de grande distribution, moins chers que Total.

 

La gestionnaire de parc, qu’il soit d’un ministère ou d’un EP, a lui la responsabilité d’affecter telle ou telle carte en fonction de l’utilisateur et de l’emploi du véhicule. Si certains souhaitent limiter le nombre de cartes par souci de simplicité, notamment grâce à la carte Total GR, c’est tout à fait possible. Le choix du nombre de cartes à déployer ne relève plus de la stratégie d’achat au sens strict mais de la stratégie de gestion de flotte, à la discrétion de chaque bénéficiaire du marché.