Prestations Assistance Maîtrise d'Ouvrage / Oeuvre

27 juillet 2015 par OperAchat

Le service des achats de l’Etat propose aux établissements publics deux accords-cadres qui permettent de mutualiser, pour le premier, les prestations d’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMOA), et pour le second les prestations d’assistance à maîtrise d’œuvre (AMOE), tous les deux dans le domaine des projets informatiques.

Il s’agit d’accords-cadres multi-attributaires qui donnent lieu, pour la passation des marchés subséquents, à une remise en concurrence au fur et à mesure des besoins.

 

Ils permettent d’effectuer une large variété de prestations.

 

La partie AMOE a été établie pour une durée maximum de 4 ans. Elle est constituée de lots multi-attributaires sans minimum ou maximum permettant de réaliser des prestations d’assistance à l’exploitation informatique, d’audits et tests de performances, de développements et intégrations, de Tierce Maintenance Applicative

 

La partie AMOA a été établie pour une durée maximum de 4 ans. Elle est constituée de lots multi-attributaires sans minimum ou maximum permettant de réaliser les prestations suivantes :

  • Etudes préalables
  • Spécifications
  • Conduite de projets
  • Tests et réceptions
  • Conduites du changement liées à la mise en place de solutions informatiques
  • Assistance méthodologique à la conduite du changement
  • Assistance opérationnelle à la conduite du changement
  • Conception de plans de communications et de formation
  • Conception et réalisation de supports de communication et de formation pour la mise en place d’une solution informatique
  • Tierce Recette Applicative

 

Au-delà du gain de procédure et d'efficacité, la formule permet d'encadrer l'intervention des sociétés par des taux journaliers moyens plafonds et par des dispositifs de gouvernance et de qualité qui permettent de réaliser des gains réels.

La mise en place d’unités d’œuvre ou de forfait est à l’initiative des bénéficiaires qui disposent d’une parfaite autonomie dans la passation de leurs marchés subséquents et dans le choix du ou des titulaires de ces marchés.

 

Ces deux accords-cadres sont proposés jusqu’au 1er septembre 2015 via la convention de groupement permanent.