Réinventer le modèle économique des opérateurs publics

23 juillet 2019 par emilie martinand

Passer d’une logique de gestion à une logique de performance, tel est l’enjeu auquel sont confrontés les opérateurs publics du 21ème siècle. Pour les Directions Générales cela implique de se saisir de tous les leviers à leur disposition (diversification, efficience, digitalisation) et renouveler profondément leur dialogue avec leur tutelle.

Laurent Benarousse

Senior Partner, Managing Partner Morocco

Paris Office, Western Europe

 

L'intensification des transformations du secteur public oblige les opérateurs à renforcer leur performance.

Bénéficiant d'une structure théoriquement plus souple et agile que leurs tutelles, les opérateurs font face à une pression de plus en plus forte sur les finances publiques, à un mouvement de dérégulation et de concurrence accrue et aux attentes et exigences croissantes des usagers et des agents pour les services publics, notamment liées à la transformation numérique.

Pour répondre à ces enjeux, chaque opérateur peut envisager de renforcer sa performance par des leviers fondés sur la performance économique, l'adaptation des modèles opérationnels et l'innovation.

A travers des approches de renforcement de leur performance et de réinvention de leurs activités, les opérateurs pourront s’adapter à la pression durable sur les finances publiques (coûts / recettes), résister dans un environnement dérégulé, ouvert à de nouveaux concurrents et innover dans la délivrance des services. Opérationnellement, le succès de la transformation implique de questionner les fondamentaux de la vision, et de dédier un volet à l'enjeu managérial, autour de 3 questions : que voulons-nous être, que changer en priorité, et comment accompagner le changement.

Le succès de la transformation d'un opérateur implique de questionner les fondamentaux de la vision, et de dédier un volet à l'enjeu managérial.

Télécharger l'étude de Roland Berger ici